Spécial Saint Valentin : vos plus belles déclarations d’amour

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Pour la Saint-Valentin nous avons demandé à quelques clients, quelle était la plus belle façon dont on leur avait dit « Je t’aime ». Nous avons sélectionné 4 témoignages :

Jiuliana 33 ans

C’était il y a 2 ans lorsque son ami Luca, l’a soutenu quand elle a eu un burnout. C’était un enchaînement de problèmes à la fois personnels et liés au travail :

“Je venais de perdre un proche et j’étais surmenée au travail.
J’étais assistante de direction et très disponible pour mon patron de l’époque. Ma vie personnelle était réduite à presque zéro ! J’ai rencontré Luca en faisant les courses un soir et je ne lui accordais pas beaucoup de temps, peut-être, je ne prenais pas notre relation au sérieux.
Et puis tout a basculé, je me suis retrouvée à l’hôpital. Et il était là. Grâce à lui, j’ai pu retourner me former pour faire un travail que j’aime avec du sens pour moi et qui me permet d’avoir un équilibre.
J’ai toujours aimé les animaux et maintenant, je travaille à la protection des animaux abandonnés. Son soutien moral, sa patience, a été la plus belle preuve d’amour. Il est resté à mes côtés dans ce moment sombre de ma vie. On m’avait déjà dit « je t’aime » mais c’est la première fois que je l’ai intensément ressenti sans que ces mots n’aient été prononcés”.

Nina 41 ans, Mariée 3 enfants

“C’est quand il m’a offert des cours privés de coaching pour que je puisse préparer un marathon.
C’est une chose dont je rêvais depuis notre rencontre, mais beaucoup de choses se sont passées entre temps ; les enfants sont nées, j’ai évolué dans mon travail vers plus de responsabilités et je suis tombée dans une sorte de routine où je ne trouvais plus de temps pour moi, car je culpabilisais de ne pas en avoir pour nous, les enfants.
J’ai alors commencé à m’entrainer et il a gardé les enfants m’a soutenu pour que je ne lâche pas.
Le jour de la course j’ai pleuré, car je me suis rappelée son amour. C’est son soutien indéfectible, qui m’a toujours porté loin dans tous les domaines de ma vie. C’est ce qui me rappelle mon amour pour lui et lui pour moi”.

Sarah 51 ans

“C’est quand il m’appelle pour que l’on sorte ensemble, son envie de tout partager avec moi. C’est là où je vois que l’on est fait l’un pour l’autre. D’être très complice, je pensais que ça n’existait pas, qu’il fallait faire attention de ne pas s’étouffer à partager à tout. Au final, je pense qu’il faut être naturel, ne pas trop se poser de questions, mais surtout être à l’écoute. C’est la clé pour moi.”

Nicolas 42 ans

« J’avais une bonne position dans mon ancienne entreprise, et lorsque j’ai perdu mon travail, je n’ai rien compris de ce qu’il m’arrivait, je ne pensais pas possible que cela puisse m’arriver . j’ai perdu les voitures, les appartements et… mes amis.
Mon amie de l’époque m’avait quitté aussi. Cela a été très dur de basculer.
Et puis j’ai rencontré Claire. Je n’avais pas osé lui dire ma situation, j’avais honte. Et puis j’ai fini par tout lui raconter. J’avais trouvé la force de remonter la pente. À ma surprise, elle a été compréhensive, m’a épaulé. Au bout d’un an et demi j’ai retrouvé un emploi, moins bien payé, mais en j’ai trouvé un amour vrai. J’ai compris comment tout n’était qu’une question d’apparence, prestige, et fausses valeurs auparavant. On ne m’appréciait que parce que j’avais de l’argent. Maintenant, je me dis que je n’ai rien perdu, mais gagné en clarté et bonheur ! »

Ce qui caractérise tous ces témoignages, c’est l’envie de donner sans attendre en retour de l’autre. Donner inconditionnellement à l’autre. Quelle belle preuve d’amour !

Nous terminerons avec cette belle citation du poète Pierre Reverdy :
Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour.

Vous aussi, n’hésitez pas à partager vos plus belles histoires ! <3

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google
Partager sur email
Partager sur whatsapp