Se débarrasser définitivement des poils incarnés ? Oui c’est possible !

Les poils incarnés sont le cauchemar de beaucoup d’hommes et de femmes : il est difficile de s’en débarrasser, ils sont douloureux et dans le pire des cas, ils s’infectent.

Combien de fois avons-nous entendu parler de bien s’hydrater la peau, de porter des vêtements amples pour éviter les frottements, d’exfolier pour enlever les peaux mortes afin de libérer le poil… ?
Ces solutions fonctionnent à court termes, mais ne mettent pas fin au problème.

Sachez que les poils incarnés ne sont pas une fatalité et il est possible de s’en débarrasser définitivement grâce à l’épilation électrique par électrolyse.

Pour commencer, qu’est-ce qu’un poil incarné ?

Le poil incarné est une anomalie du poil qui ne parvient pas à percer le derme. Il va alors pousser sous la peau.

Plusieurs facteurs favorisent les poils incarnés :

• Certains types de poil : ce sont surtout les poils fins, frisés, déformés ou en tire-bouchons qui sont principalement l’origine du poil incarné.

• Les épilations temporaires : le rasage, l’épilation à la cire, l’épilation mécanique vont très souvent casser le poil ou le faire pousser plus fin et ainsi soit le faire dévier de sa trajectoire ou bien l’affaiblir.

• Une mauvaise hydratation : avec une peau peu hydratée, les poils vont difficilement sortir du follicule pileux.

• Une accumulation de cellules mortes : une accumulation de cellules en sortie du follicule pileux obstrue le passage du poil.

Certaines zones sont plus touchées que d’autres :

Certaines zones du corps sont propices aux poils incarnés tels que :
• Le visage et le cou surtout chez l’homme
• Les cuisses, le cuir chevelu, le dos, le torse
• Les replis axillaires ou cruraux dans la région péri anale
• Autour des cicatrices (acné, chirurgie)

L’aggravation du poil incarné et sa transformation en folliculite

Lorsque le poil incarné est gratté, trituré, il arrive qu’il s’infecte et devient ce que l’on appelle une «folliculite ». Le poil incarné s’enflamme et suppure. C’est une affection bactérienne, virale ou non –infectieuse. On l’aperçoit beaucoup chez l’homme au niveau du visage et du cou après le rasage.

Pour éradiquer le problème des poils incarnés, l’idéale et de détruire définitivement les poils responsables. Pour cela il existe une méthode que l’on vous recommande.

La fin des poils incarnés avec l’épilation définitive par électrolyse

Cette méthode d’épilations est née suites aux recherches de l’ophtalmologue Charles E. Michel en 1875 pour traiter un cil incarné. 

Aujourd’hui, l’épilation par électrolyse est très pratiqué au Canada, mais malheureusement peu connue en Europe, car il y a peu de dermatologues qui la pratiquent : soit parce qu’ils ne disposent pas du matériel nécessaire, soit pour des raisons de temps.

Pour sortir le poil incarné du derme, l’électrolyse est la solution la plus adaptée, car cette méthode d’épilation définitive s’effectue poil par poil. En détruisant les poils à la racine, ils ne repousseront plus jamais et le problème des poils incarnés sera définitivement résolu !

On peut ainsi pour les hommes tracer les lignes de la barbe de manière nette, et traiter tous les types et couleurs de peau/poil en toute sécurité.

Préférer l’épilation par électrolyse à l’épilation laser

L’électrolyse convient à tous les types et couleurs de peaux (même tatouées) ainsi que tous les types de poils et toutes les zones. De plus, avec plus de 140 ans de recul clinique, il n’y a aucun effet secondaire connu à ce jour.
L’épilation laser ne fonctionne pas sur tout le monde, et les résultats ne sont jamais efficaces à 100 %.
Elle n’est pas efficace sur les poils fins et les poils clairs. Par ailleurs l’épilation laser est toujours associée à l’épilation par électrolyse pour assurer les finitions du traitement.

Vous avez toutes les clés en mains !

Maintenant vous savez ce qu’il vous reste à faire pour une peau saine et douce pour toujours !

Auteur : Ouidad B., experte en épilation définitive

N'hésitez pas à nous partager votre avis en commentaire !​

Partager l'article :